Le Centre De Transplantation D’organes

Le Centre De Transplantation D’organes

Il y a plus d’un siècle que les premières expériences de transplantation d’organes ont été réalisées. Dans les premières études, les expériences de transplantation n’étaient réalisées que sur des animaux. La première transplantation d’organes chez l’homme a été réalisée il y a une cinquantaine d’années. Grâce aux grandes réalisations de la médecine et des soins de santé, la transplantation d’organes a enfin atteint un niveau qui sauve des vies humaines.

En tant que centre de référence pour de nombreux traitements complexes, le Groupe de soins de santé ACIBADEM a réalisé de nombreuses premières en Turquie, y compris des premières en transplantation d’organes et de tissus. Parmi les premières d’ACIBADEM, il y a : la première greffe de rein réalisée sur le bébé ayant le poids le plus faible, la première néphrectomie d’un donneur de 84 ans, la première néphrectomie à orifice unique, la première néphrectomie du donneur par le vagin avec la méthode NOTES, la première greffe de rein d’un donneur de 85 ans avec mort cérébrale et la première greffe de foie de la mère donneur à son bébé de 8 ans sont quelques-unes de ces réalisations.

Des progrès prometteurs sont réalisés dans le domaine de la transplantation d’organes tous les jours. Les receveurs et les donneurs, ainsi que les scientifiques et les médecins, continuent de s’efforcer d’avoir une vie plus saine et plus longue.

Le dysfonctionnement d’un organe ou d’un tissu peut entraîner une détérioration lente ou parfois rapide de l’ensemble du corps. Bien qu’il existe de nombreuses options thérapeutiques pour les patients atteints d’insuffisance organique, la transplantation est acceptée comme la meilleure alternative en termes de bénéfices thérapeutiques, de qualité de vie et de rentabilité.

La transplantation d’organes ou de tissus est le transfert d’un organe ou d’un tissu d’un corps ou d’un site donneur vers le corps du patient lui-même. La raison de la transplantation d’organe/tissu est de remplacer un organe/tissu endommagé ou absent. L’insuffisance rénale, l’insuffisance hépatique, les maladies pulmonaires ou cardiaques, le diabète de type I et certains types de cancer comme la leucémie sont des affections qui peuvent être traitées par greffe d’organes ou de tissus. La transplantation d’organes ou de tissus peut se faire soit à l’intérieur du corps de la même personne, ce qu’on appelle une autogreffe, soit à partir d’un autre corps, ce qu’on appelle une allogreffe.

Il existe deux types de transplantation d’organes ou de tissus concernant les types de donneurs : les donneurs vivants et les donneurs décédés (patients en soins intensifs avec mort cérébrale). Puisque les gens naissent avec deux reins et qu’un seul rein est suffisant pour continuer notre vie et que le foie est un organe régénérateur, les reins et le foie peuvent être greffés d’un donneur vivant.

×