» Greffe Rénale
Greffe Rénale

Greffe Rénale

La transplantation rénale est la meilleure option de traitement pour l’insuffisance rénale.  Le Groupe Médical ACIBADEM est la principale adresse pour la transplantation rénale en Turquie.

Chirurgie de la transplantation  rénale

La transplantation rénale est une intervention chirurgicale réalisée pour les patients avec transplantation rénale.  Les reins sains ont de nombreuses fonctions, notamment la filtration des déchets et des toxines, la sécrétion d’érythropoïétine, qui favorise la production de globules rouges, la libération de rénine, qui aide à contrôler la pression artérielle, et de nombreuses fonctions supplémentaires.  Lorsque les reins ne fonctionnent pas correctement, cela affecte les fonctions vitales du corps et provoque des problèmes cardiaques, pulmonaires et osseux.  La perte sévère de la fonction rénale est connue sous le nom d’insuffisance rénale ou d’insuffisance rénale terminale (ESRD). Les personnes atteintes d’insuffisance rénale ont besoin d’une dialyse ou d’une transplantation rénale pour survivre. La dialyse peut être une option qui sauve des vies, mais cet appareil ne peut pas prendre en charge toutes les fonctions d’un organe sain. Des études montrent qu’une transplantation rénale réussie offre une meilleure qualité de vie et une meilleure espérance de vie par rapport à la dialyse.  En même temps, il s’agit de l’alternative la plus rentable de la dialyse à long terme.

Lors de la transplantation rénale, le receveur reçoit un organe sain provenant d’un cadavre ou d’un donneur de rein vivant. Le nouveau rein est placé dans la cavité abdominale et relié aux vaisseaux sanguins et à la vessie. Les reins endommagés ne sont souvent pas  ablatés à moins qu’ils ne causent des problèmes spécifiques. La transplantation rénale est une intervention chirurgicale importante  et les taux de réussite dépendent de nombreux facteurs, dont l’expérience du centre de transplantation et de son équipe.  

Donation rénale à partir d’un donneur vivant

Malgré les efforts déployés partout dans le monde, le nombre de donneurs cadavériques reste insuffisant. Les humains peuvent généralement mener une vie saine avec un seul rein sain. Par conséquent, la transplantation rénale à partir d’un donneur vivant peut être une alternative aux longues listes d’attente pour certains patients. Les personnes en bonne santé qui veulent aider leurs proches peuvent choisir de faire don d’un rein vivant. Dans les meilleures conditions, le donneur et le receveur possèdent le même type de tissu et des groupes sanguins compatibles. De plus, il existe de nos jours des solutions efficaces pour réussir les transplantations à partir de donneurs vivants, même si le donneur n’est pas compatible. Parfois, la paire  receveur-donneur peut être appariée et les reins donnés peuvent être échangés ou « substitués ». C’est ce qu’on appelle un don apparié  ou une transplantation  croisée. La transplantation croisée garantit qu’un rein compatible soit transplanté à chaque receveur.

Les patients internationaux ne peuvent faire recours en Turquie seulement pour une transplantation  rénale à partir d’un donneur vivant.  Ils doivent avoir un donneur prêt à faire un don  sans rien attendre en retour. Les critères des donations rénales des donneur de rein vivants sont les suivants ; avoir plus de 25 ans ; être un proche parent jusqu’au 4ème degré ou être agréé par le comité d’éthique ; avoir des fonctions rénales saines; et avoir une bonne santé. Au centre de transplantation rénale Acıbadem, une évaluation préopératoire détaillée fait de la donation rénale à partir d’un donneur vivant une procédure sûre – il est déterminé s’il existe un risque pour sa propre santé dans le futur et le donneur n’est pas autorisé à réaliser un don de rein.

La Procédure de transplantation capillaire

Avant la transplantation rénale à partir d’un donneur vivant, le donneur et le receveur subissent des tests de laboratoire détaillés, des études d’imagerie diagnostique et un examen physique pour évaluer leur aptitude à l’opération. Une fois cette évaluation terminée, la date de l’opération peut être planifiée. Au centre de transplantation rénale Acıbadem, les donneurs peuvent bénéficier d’une chirurgie mini-invasive appelée néphrectomie laparoscopique du donneur. Cette opération se fait avec  une petite incision pour une récupération plus rapide. Les techniques chirurgicales avancées permettent de retirer le rein par un seul orifice, soit par le nombril, soit par  le canal génital chez la femme (chirurgie NOTES). Le receveur est généralement emmené à l’unité de soins intensifs pour un suivi de près immédiatement après l’opération  de transplantation.  Si le rein provient d’un donneur vivant, il commence généralement à fonctionner tout de suite après  l’opération  ou peu de temps après l’opération.

La transplantation rénale chez les enfants

Les nouveau-nés et les enfants de tous âges peuvent avoir besoin d’une transplantation rénale. Chez les patients pédiatriques, les causes les plus fréquentes d’insuffisance rénale sont les anomalies congénitales et les maladies génétiques.  Les troubles congénitaux des voies urinaires affectant plusieurs organes peuvent présenter une difficulté  importante pour la transplantation rénale chez les enfants. Ces patients peuvent nécessiter une intervention chirurgicale supplémentaire telle qu’une vésicostomie ouverte ou une hypertrophie de la vessie. Le centre de transplantation Acıbadem possède une grande expérience dans la transplantation rénale chez les nouveau-nés et les enfants, y compris les cas complexes et les transplantations simultanées de foie et de rein. Nos taux de survie des greffes et des patients sont de 100 % dans les transplantations rénales pédiatriques.

La durée de convalescence lors d’une transplantation rénale

Les patients doivent rester à l’hôpital pendant plusieurs jours pour récupérer à la suite d’une transplantation rénale.  Ils sont surveillés de près en termes de complications hémorragiques ou infectieuses. La plupart des patients sont capables de marcher le lendemain de la transplantation. Au centre de transplantation rénale Acıbadem, le donneur reste généralement à l’hôpital pendant deux jours. Le receveur sort de l’hôpital au bout de sept jours. Les patients d’une transplantation peuvent reprendre leur vie normale au bout de quelques semaines. Ils devront prendre des médicaments appelés immunosuppresseurs pour le reste de leur vie pour empêcher le corps de rejeter le nouvel organe. Des examens de suivi réguliers seront nécessaires dans les premiers mois qui suivent l’opération  pour s’assurer que le rein fonctionne bien et pour assurer un bon ajustement des médicaments immunosuppresseurs.

Après une transplantation rénale

La vie après une transplantation rénale  est similaire à la vie avant l’insuffisance rénale. A la suite d’une transplantation rénale  réussie, le receveur n’a pas besoin de dialyse, ne fait face à aucune restriction alimentaire importante et se sent généralement bien.  Ces patients doivent encore suivre certaines règles pour garder le rein greffé en bonne santé. Un mode de vie actif, des habitudes saines et une alimentation pauvre en sel et en gras sont recommandés pour la vie. Les médicaments immunosuppresseurs doivent être pris quotidiennement selon la prescription.  La cause la plus fréquente du rejet d’organe est la prise irrégulière des médicaments qui empêchent le rejet d’organe. Les symptômes du rejet d’une transplantation rénale  sont souvent bénins ; par conséquent, des tests et des contrôles réguliers sont indispensables. Dans la plupart des cas, les médecins expérimentés peuvent faire face au rejet d’organe.

Combien de temps résiste l’organe transplanté ?

Un rein transplanté n’a pas de « date d’expiration ». Alors que chez certains patients, il résiste toute une vie, certains patients ont besoin d’une transplantation plusieurs fois au cours de leur vie. L’espérance de vie d’un organe transplanté dépend  de plusieurs facteurs tels que l’état de santé général du donneur et du receveur, que le donneur soit vivant ou cadavérique, du motif de la transplantation (une maladie en cours peut endommager le nouveau rein ainsi que le rein du patient), etc. Même si le rein transplanté échoue, les patients peuvent commencer une dialyse ou choisir une deuxième greffe appelée re-transplantation.

En 2020, une femme vivant en France a fêté sa 50e année active suite à une transplantation rénale. Un homme qui a subi une transplantation rénale en 1971 pense qu’il est l’un des receveurs de transplantation rénale vivant le plus longtemps au Royaume-Uni. Un autre homme qui a subi une transplantation en juin 1977 a été reconnu comme  étant la personne  greffé vivant le plus longtemps en Asie.  Ce sont toutes des transplantations faites il y a de nombreuses années. De nos jours, les techniques chirurgicales et les médicaments immunosuppresseurs sont beaucoup plus sophistiqués et les receveurs de rein peuvent s’attendre à de bien meilleurs résultats.

Taux de réussite de la transplantation rénale

Les résultats des transplantations rénales se sont nettement améliorés au cours des dernières décennies. Les progrès des techniques chirurgicales, une meilleure compréhension du système immunitaire et des régimes immunosuppresseurs, ainsi que de meilleures options de traitement antimicrobien ont contribué à augmenter les taux de survie lors de transplantation rénale. Cependant, la transplantation rénale reste une intervention  médicale nécessitant toujours une haute spécialité.  Les taux de réussite dépendent principalement du centre médical, de l’équipe opératoire et du suivi à long terme. Les taux de survie des greffes dans les centres de transplantation rénale d’Acıbadem sont de 99 % la première année et de 94 % la cinquième année.  Le taux de survie des patients est de 99 % la première année et de 95 % la cinquième année.

Transplantation rénale  en Turquie

La Turquie est un leader mondial dans la transplantation rénale avec plus de 3500 transplantations rénales chaque année. Le don d’organes provenant à partir de donneurs cadavériques étant insuffisant dans le monde, 80% des transplantations rénales réalisées en Turquie sont réalisées à partir de donneurs vivants.  Les programmes de transplantation et les taux de réussite sont réglementés et strictement suivis par le Ministère de la Santé.  Les centres de transplantation sont régulièrement inspectés et les taux de réussite doivent être supérieurs à 85 %. De nombreux patients du monde entier préfèrent la Turquie pour la transplantation rénale en raison de la grande expérience, du coût abordable et des taux de réussite élevés des centres de transplantation.

Pourquoi choisir ACIBADEM pour la transplantation rénale ?

Nos chirurgiens de transplantations rénales effectuent plus de 300 interventions chirurgicales chaque année et leurs taux de réussite sont supérieurs à la moyenne mondiale.  Les centres de transplantation rénale Acıbadem offrent également :

Des techniques chirurgicales de pointe.  La chirurgie mini-invasive et les méthodes innovantes augmentent le confort, réduisent le risque d’infection et offrent de meilleurs résultats.

Donation de rein croisé. Les transplantations croisées sont fréquemment réalisées dans les centres de transplantation rénale d’ACIBADEM et donnent d’excellents résultats.

• Transplantation rénale chez le nouveau-nés et pédiatrique. Notre équipe de transplantation est hautement spécialisée dans les cas complexes et difficiles.

• Technologie de pointe.  Des équipements à la fine pointe de la technologie sont utilisés dans nos salles d’opération, nos unités de soins intensifs et nos centres de laboratoire.

Soins exceptionnels aux patients et prestations aux patients internationaux. Du premier contact aux examens check-up post-opératoire, notre Centre  pour Patients Internationaux fournit des conseils et un soutien à nos patients venant de l’étranger, afin qu’ils puissent se sentir chez eux et leur offre un confort à chaque étape du processus de transplantation rénale.

LE TRAITEMENT

LA TECHNOLOGIE

ACIBADEM

×
Recherche