CANCER DU SEIN

CANCER DU SEIN

Le centre de cancer du sein Acıbadem  est au service des patientes atteintes du cancer du sein depuis 30 ans. Il s’agit du premier et du seul  institut de lutte contre le cancer du sein certifié avec un conseil de l’enseignement supérieur en Turquie. Il est connu sous le nom d’Institut de Recherches de Sénologie  Acıbadem. Plus de 30 médecins et spécialiste provenant d’autres départements tels que la chirurgie, la radiologie, la pathologie et la génétique, l’oncologie médicale, la radio-oncologie, la chirurgie esthétique et la chirurgie plastique se trouvent dans note centre qui opte une approche multidisciplinaire pour tous les patientes.

Symptômes

Le cancer du sein provoque des changements tels que gonflement et rougeur de la peau autour du sein, retrait ou retournement du mamelon ver l’intérieur, douleurs au sein ou au mamelon, changements des ganglions lymphatiques, formation de petits creux,  écoulement du mamelon et changement de la structure de la peau. Selon le Directeur de l’Institut de Sénologie Acıbadem, le Prof. Dr. Cihan Uras “ les femmes doivent être conscientes de l’état de leurs seins. Elles peuvent remarquer les changements qui peuvent survenir au début du cancer si elles examinent leurs seins tous les mois. Quiconque remarque l’un de ces changements doit consulter immédiatement un médecin.

Causes

Le risque d’une femme de développer un cancer du sein est d’environ 12% tout au long de sa vie. Les principaux risques sont l’âge et les antécédents familiaux d’une personne atteinte d’un cancer du sein. Les mutations génétiques transféré pour une partie représentant jusqu’à 10 %  des cas cause un cancer du sein.  De nos jours, des mesures préventives peuvent être prises en analysant le risque de développer un cancer du sein chez les patientes à prédisposition familiale. La prise de poids augmente le risque de cancer du sein, en particulier chez les femmes ménopausées. Bien que la consommation d’alcool augmente également le risque, les effets du tabagisme demeurent  encore un point d’interrogation. D’autre part, l’exercice régulier et l’activité physique réduisent le risque de cancer du sein. Les causes exactes du cancer du sein sont encore inconnues. L’une des tâches de l’Institut de Sénologie Acıbadem est de rechercher  les causes du cancer du sein.

Comment diagnostique-t-on le cancer du sein?

L’examen clinique du sein, la mammographie numérique par tomosynthèse en trois dimensions et l’échographie et la biopsie en quatre dimensions font partie des prestations fournies pour le diagnostic du cancer du sein à Acıbadem. Des programmes de dépistage du cancer du sein sont développés  aux patientes en apprenant aux patientes  comment examiner le sein.

De plus, les femmes à haut risque de cancer du sein sont suivies régulièrement et reçoivent des conseils personnalisés. De cette manière il vise à établir un diagnostic précoce chez les femmes à risque afin de minimiser les risques futurs.

Traitements du cancer du sein

Les médecins peuvent utiliser un certain nombre d’options de traitement en fonction du stade et du type de cancer du sein. L’opération est la méthode inévitable de traitement du cancer du sein, mais ce n’est pas toujours la première étape du traitement.

Dans certains cas, les patientes peuvent avoir besoin d’une radiothérapie préopératoire, tandis que d’autres peuvent recevoir une chimiothérapie préopératoire.

En bref, chaque patiente et chaque tumeur a une histoire différente et nécessite une approche et un traitement individuels.

Chirurgie conservatrice du sein

Le cancer du sein est vital pour les patientes en raison d’une récidive ou, en d’autres termes, d’une métastase (propagation). Dans ce contexte, la chirurgie conservatrice pour retirer le tissu tumoral est préférée à l’ablation du sein entier. Lors d’une chirurgie mammaire conservatrice, le tissu tumoral est prélevé avec environ 1 à 2 cm de tissu mammaire sain autour de la tumeur (excision large, tumorectomie, lumpectomie).

Les autres techniques basée sur le retrait plus large de la zone tumorale du sein sont appelées «quadranectomie» ou «mastectomie partielle». L’imagerie est réalisée avec des techniques fils guidées ou ROLL (Localisation des lésions occultes guidées par radionucléides) après avoir retiré les masses considérées comme malignes et marquées avec un fil sous mammographie ou échographie.

Au Centre du Cancer du Sein Acıbadem, nous tentons toujours de choisir la chirurgie conservatrice du sein.

Mastectomie totale

La mastectomie est une méthode utilisée dans les cas où la chirurgie mammaire conservatrice ne convient pas. Dans certains cas, le sein entier doit être retiré dans le cadre du traitement chirurgical du cancer du sein. Si la tumeur dans le tissu mammaire est située à plusieurs endroits différents, il devient nécessaire de retirer tout le tissu mammaire. Ces cas nécessitent l’ablation de tous les tissus mammaires, même si le cancer n’est pas à un stade avancé. Il est également nécessaire de retirer tous les tissus mammaires dans les types de cancer du sein qui se manifestent par une accumulation intense de calcium dans le tissu mammaire (appelée micro-calcification et détectée en mammographie).

Chirurgie robotique du cancer du sein

Comme le robot  agrandir 12 fois l’image de la zone à opérer, la chirurgie est réalisée avec beaucoup plus de précision. Ainsi, le risque de formation de tumeurs est considérablement réduit. La chirurgie robotique est similaire à celles utilisées en chirurgie laparoscopique et est réalisée à l’aide d’un tube fin appelé port. D’autre part, les caméras à fibre optique haute résolution transmettent à la console une vue tridimensionnelle agrandie (au moins 12x) du champ opératoire. Ainsi, la zone à exploiter peut être vue en détail et clairement. De plus, les instruments robotiques qui peuvent tourner de 540 degrés autour de leur propre axe peuvent atteindre n’importe quelle zone où il est très difficile de traiter.   En conséquence, elle offre aux médecins beaucoup plus de flexibilité que la chirurgie ouverte.

Radiothérapie

Les médecins peuvent administrer une dose unique de radiothérapie à certaines patientes pendant le traitement chirurgical du cancer du sein alors que les incisions n’ont pas encore été fermées. Cette approche oblige la patiente à répondre à certains critères. Du point de vue des patientes, elles doivent avoir plus de 50 ans et leurs tumeurs doivent avoir une structure biologique ne nécessitant pas de chimiothérapie. La patiente qui répond à ces critères doit recevoir une radiothérapie en période postopératoire. L’administration d’une seule dose de radiothérapie à des doses ouvertes protège ces tissus d’une radiothérapie de plus longue durée.

Le Centre de Cancer du Sein Acıbadem utilise un dispositif robotique spécial qui comprend une plaque de plomb placée sur la zone cible sur la poitrine pendant la radiothérapie. Cet appareil  permet seulement  aux tissus cibles de recevoir la radiation en se concentrant et se verrouillant sur la cible. Cela protège le reste du corps et les organes des effets des radiations. Ce processus protège non seulement les parties saines du corps de la patiente, mais permet également à la patiente d’achever le traitement dans un temps plus court.

Chimiothérapie

Nous, dans notre Centre de Cancer du Sein Acıbadem, nous évitons  en particuliers de commencer  un traitement   avec une chirurgie pour les tumeurs  de stade 2 et au-dessus.  Dans ces cas avancés, un plan de traitement est créé en prélevant des échantillons de la tumeur, en examinant la structure biologique de la tumeur et en discutant du cas dans le conseil des tumeurs.

L’un des avantages du commencement par un traitement médical (chimiothérapie) est qu’il est possible que la procédure chirurgicale à appliquer puisse être modifiée pour obtenir de meilleurs résultats.  Par exemple, la chirurgie chez une patiente atteinte d’un cancer du sein localement avancé impliquant la région axillaire nécessite l’ablation de tous les ganglions lymphatiques. En outre, la chimiothérapie peut éliminer le cancer des glandes mentionnées et ramener les glandes à l’état au stade précoce de la maladie. Cela permet aux médecins d’utiliser la méthode  de prélèvement d’un échantillon de couche à un stade précoce pour l’analyse.

S’il est déterminé que les cellules cancéreuses ont complètement disparus dans l’échantillon, dans ce cas tous les ganglions lymphatiques ne sont pas prélevés. Cette approche élimine le risque de développer un lymphœdème aux stades avancés de la vie de la patiente.  Ce dernier est l’une des innovations les plus importantes de ces dernières années.

L’autre avantage apporté par le commencement d’un traitement médical est l’observation  de l’efficacité du médicament. Dans tous les cas, si la tumeur est retirée à un stade très précoce chez les patientes qui ont besoin d’une chimiothérapie, il devient impossible de comprendre l’efficacité de la chimiothérapie.  Dans l’autre cas, il est facile et possible de décider si la chimiothérapie a un effet et si cet effet est bénéfique, car en fonction des résultats de l’analyse de pathologie postopératoire, il peut encore être nécessaire de poursuivre la chimiothérapie après la chirurgie.

En résumé, le commencement par un traitement médical, notamment dans les cas de cancer de stade avancé apporte de nombreux avantages en termes de bénéfices. Par conséquent, dans certains cas, au lieu d’un traitement chirurgical, le traitement médical peut être le premier choix.

Reconstruction mammaire

La restauration mammaire est effectuée pour que le sein retrouve son aspect naturel  après un cancer. Dans ce contexte, la restauration mammaire n’est pas une chirurgie esthétique mais une restauration (reconstruction), ou en d’autres termes, elle peut être considérée comme le remplacement d’un membre perdu à cause d’une maladie. Les chirurgiens peuvent créer des seins d’apparence naturelle grâce aux nouvelles avancées de la science médicale. Les spécialistes en chirurgie plastique et reconstructive font également partie de l’équipe de traitement du cancer du sein. Si nécessaires, ces spécialistes pratiquent une intervention chirurgicale pour restaurer l’aspect naturel du sein.

Le Prof. Dr. Cihan Uras a poursuivi ses propos comme suit : “ Dans le cas où le sein est entièrement prélevé, ils nous est possible de reconstruire le tissu mammaire. Ceci est l’approche que nous préférons dans tous situation. Nous, ai lieu d’une reconstruction mammaire retardée, nous préférons  réaliser l’opération en même temps avec le prélèvement du sein”.  

Technologies médicales

L’Institut de Sénologie Acıbadem dispose de la technologie médicale  la plus avancée. L’Institut de Sénologie est l’un des rares centres au monde à disposer de toutes les technologies médicales utilisées pour le traitement et le diagnostic du cancer du sein.

La vie après le traitement du cancer du sein

Les patientes doivent être suivies  avec une évaluation médicale détaillée au cours des 3 premières années qui suivent le traitement du cancer du sein.  Le cancer du sein récidive de l’ordre de 30% dans la zone opérée de manière locale et dans 70% dans les organes éloignés.  La récidive  survient généralement dans les 3 premières années.  Par conséquent, les patientes doivent être suivies de très près, en particulier au cours des 3 premières années. Les visites de suivi sont généralement planifiées comme suit: tous les 3 mois pendant les 3 premières années, deux fois par an pendant les deux années suivantes et annuellement au bout de cinq ans.


×
Recherche